Qui suis-je ?

La splendeur de la Nature et ses innombrables ressources : je les observe et les pratique d’aussi longtemps que je me souvienne. J’ai eu la chance d’en découvrir les secrets auprès de véritables maîtres, humains ou parfois végétaux. Je leur dois d’ailleurs, à égalité, mes plus belles expériences initiatiques.

Depuis trois décennies, mon parcours s’est enrichi d’enseignements  sur l’ethno-botanique, la nutrition-santé, la phytothérapie, les cycles féminins, l’aromathérapie.

Trois riches années ont été en particulier passées à parcourir les principaux biotopes géo-climatiques français pour aller à la rencontre des plantes sauvages, apprendre à me connecter à leur mystère, apprivoiser leur puissance.  De la magie de ces rencontres, j’ai conçu un recueil d’art-thérapie : “Mandala Officinalis ».

Dans d’autres domaines, où prime la sensibilité, j’ai découvert avec fascination le sens des maladies, exprimé par la sagesse de notre corps, qui « sait avant nous ». Je me suis enthousiasmée des larges potentiels de l’intuition, de ceux du magnétisme qui me permet d’enlever le feu, ou encore de ceux de la radiesthésie pour l’usage des baguettes de sourcier. 

Enfin, l’étude de la foisonnante vie cachée du sol a accompagné mes expériences annuelles au potager.  

Je n’ai donc eu de cesse d’apprendre, de partager, de confronter, puis de transmettre à mon tour.  Durant toute la belle saison, chaque année, je partage avec joie mes secrets d’ethnobotaniste : j’organise de nombreux ateliers en Nouvelle-Aquitaine au cours desquels je vous guiderai dans votre reconnexion au monde végétal. Je vous aiderai à retrouver les bons gestes phyto pour les usages quotidiens. Grâce au pouvoir des plantes, et selon votre désir, je vous accompagnerai aussi sur des chemins plus spirituels.

Au quotidien, je conte des histoires (un peu), je coupe le feu (beaucoup), j’enseigne (passionnément), je jardine (à la folie).

Marie

L’ethnobotaniste explore les usages liés aux plantes d’un environnement déterminé en s’appuyant sur son expérience, sur la tradition locale, ou sur un enseignement universitaire.

Esperiment ?

Esperiment se veut être une voie pour vivre l’aventure des savoirs traditionnels. Une voie pour découvrir des pratiques utiles au quotidien et en faire des outils pour sa propre autonomie. Car les savoirs traditionnels évoluent continuellement avec leur environnement, en véritables champions de l’adaptabilité.

Esperiment est la traduction du mot Expérience en « Tzimbar Lentak », la langue des Cimbres, une minorité ethno-linguistique des Préalpes italiennes.  De ce peuple spécialiste de la forêt, dont je suis issue, je conserve un lien étroit avec le monde végétal, et des histoires à propos de mon arrière-grand-père qui partait en montagne cueillir les plantes médicinales pour les pharmaciens de la ville.

L’interaction entre les plantes et les autres êtres vivants est aussi ancienne que leur apparition sur la Terre. Elle a généré un réseau communicant d’une envergure colossale mais il faut être un observateur attentif, et parfois intuitif, pour le percevoir. Esperiment vous ouvre la voie vers des expériences de connaissance inspirée.

Quant au lien précieux entre l’être humain et les plantes, il s’est tissé dès leur première rencontre. Il porte bien entendu les besoins primaires de cueillette, d’agriculture, d’interprétation de la météo, de fabrication d’abris, d’outils ou de vêtements, de médecine, de chauffage. Il porte aussi les besoins supérieurs de connexion avec l’invisible et le sacré.  Esperiment, c’est un accompagnement sur mesure dans cette relation fascinante.

NB : l’usage thérapeutique des plantes est un domaine aussi privilégié que règlementé. En raison du succès de la phytothérapie, s’expliquant par la quantité de substances extraites à partir des végétaux, il est important de rappeler que  la pharmacologie prend raisonnablement le relais de l’ethnobotanique. Toutefois, dans un contexte de mondialisation et face aux dangers du brevetage du vivant ou de la biopiraterie, il est tout aussi important de veiller à la protection des savoirs traditionnels dont l’enjeu est de préserver, pour tous,  un accès sûr et gratuit à la biodiversité, pour l’alimentation, la santé du corps et de l’esprit.

Ce qu'elle m'a appris,
c'est que vous êtes une part de ce monde, non pas un visiteur.
Cela fait une énorme différence.

Pippa Ehrlich
(La Sagesse de la Pieuvre)